LE PALMIER

La famille des Arecaceae (Arécacées) ou Palmae, les deux noms sont permis, est la famille des palmiers. Facilement reconnaissables à leur tige non ramifiée, le stipe, surmonté d'un bouquet de feuilles pennées ou palmées, les palmiers symbolisent les côtes et les paysages tropicaux.

La famille des Arecaceae comprend environ plus de 2500 espèces réparties en plus de 200 genres, dans les régions tropicales, subtropicales et tempérées chaudes, de l'Afrique aux Amériques et à l'Asie.

Les palmiers, largement répandus dans les régions intertropicales, font partie intégrante de l'écosystème tropical. Un grand nombre d'espèces pousse dans les forêts pluvieuses tropicales, au niveau de la canopée et dans la strate arborescente inférieure. Les palmiers poussent également dans des endroits durablement humides, comme les marais, à proximité des mangroves et sur les rives des fleuves. Ils prospèrent également dans les forêts semi-arides et arides de plaines. Dans la cordillère des Andes on les rencontre encore à 4000 mètres d'altitude. On les trouve aussi dans les oasis, notamment au Sahara.

Les palmiers sont des plantes parmi les plus utiles dans l'économie agricole des pays des zones tropicales où ils ne sont dépassés en importance que par les graminées. Toutes les parties de la plante sont employées de manière très variée. Les fruits, noix de coco ou dattes, font partie depuis des millénaires des aliments de base des populations vivant sous les tropiques. Avec le bois des stipes, on fabrique des planchers et des murs, et avec les feuilles on réalise la couverture des maisons

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre
(Evao contribue à corriger et enrichir le contenu de Wikipédia)
Auteurs : -Collectif-
Licence : GNU Free Documentation Licence