Jardin botanique de Pamplemousse

Situé à environ 11 km de Port-louis, le jardin botanique de Pamplemousse fondé par le gouverneur Mahé de La Bourdonnais, transformé par le botaniste Pierre Poivre au XVIIIème siècle, complété par l'horticulteur britannique James Duncan et enfin rebaptisé Sir Seewoosagur Ramgoolam, est un site incontournable de l'Ile Maurice.
Le jardin est sillonné d'avenues et d'allées qui portent les noms des grands naturalistes qui ont étudié ou contribué à former la flore des Mascareignes. La porte principale en fer forgé placée à l'entrée du jardin en 1868 s'ouvre sur l'avenue de la Bourdonnais qui mène au bassin des nénuphars et traverse les avenues Poivre, Céré, Commerson et Cossigny. Le jardin possède également une allée Paul et Virginie et une allée Bernardin de Saint-Pierre en hommage à l'auteur de Voyage à l'Île de France, dont une citation orne l'obélisque de Liénard dans l'avenue La Bourdonnais.
Vous pourrez y voir des bambous dorés, du raphia, un saucissonier, un banian vieux de deux cents ans . Ce jardin recèle des trésors botaniques inestimables : arbre à épice, ébène, teck, acajou, balsa, canne à sucre, manguier, mangoustan, dattier, muscadier. Forêt de senteurs où se mélangent la cannelle, le girofle, le camphre, le gingembre ou les quatre épices. Bassin de nénuphars géants, dont les fleurs sont successivement de trois couleurs : blanches le matin, roses dans la journée, violettes le soir avant de se refermer définitivement. Forêt de bambous géants (certains atteignent plus de 15 m).

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre
(Evao contribue à corriger et enrichir le contenu de Wikipédia)
Auteurs : -Collectif-
Licence : GNU Free Documentation Licence